Des changements «sans précédent» nécessaires avant 2030

Le monde devra engager des transformations «rapides» et «sans précédent», s'il veut limiter le réchauffement climatique à 1,5°C, souligne le groupe d'experts sur l'évolution du climat de l'ONU (GIEC), mettant en garde contre des risques accrus au-delà de ce seuil. Dans un rapport de 400 pages, dont le «résumé à l'intention des décideurs politiques» est publié lundi, les scientifiques exposent les nombreux impacts déjà à l'oeuvre, et notamment la menace d'emballement au-delà d'1,5°C de réchauffement (par rapport aux niveaux préindustriels): vagues de chaleur, extinctions d'espèces, ou déstabilisation des calottes polaires, source de montée des océans sur le long terme. «Chaque.
Read More

Voitures électriques: des promesses utopiques ?

Les chefs politiques, qui veulent multiplier les véhicules électriques sur les routes du Québec pour lutter contre le réchauffement de la planète, ont oublié un détail important : il manque déjà de voitures vertes pour répondre à la demande. Les partis ont beau annoncer des objectifs ambitieux, ils ne pourront les réaliser si les manufacturiers n'augmentent pas substantiellement leur production, estiment les spécialistes. « Actuellement, il y a tellement plus de demandes que de disponibilité des véhicules », souligne Martin Archambault, président de l'Association des véhicules électriques du Québec (AVEQ). « La loi zéro émission, entrée en vigueur en janvier dernier, n'a eu aucun impact, parce.
Read More